AUBE SUD LOISIRS : site officiel du club de foot de ST POUANGE - footeo

COUPE DE LA LIGUE

29 novembre 2012 - 11:10

Rennes ne trouve pas la clé

Le Stade Rennais se dresse deux fois cette semaine sur la route de l’Estac : ce jeudi au stade de la Route de Lorient en quart de finale de la Coupe de la Ligue, puis dimanche au Stade de l’Aube (17h) pour la 15e journée de Ligue 1. L’équipe dirigée par Frédéric Antonetti , pourtant performante ces derniers temps et victorieuse récemment à 9 contre 11 à Paris, a commis un faux pas en s’inclinant chez elle devant Evian. Elle aura certainement à cœur de se refaire devant l’Estac, d’autant qu’il y a au bout une place en demi-finale de Coupe de la Ligue, avant de venir à Troyes démontrer ses capacités en déplacement.



Une équipe irrégulière

 

Un début de saison médiocre (une seule victoire, un nul et quatre défaites sur les six premiers matches) et une place de relégable, suivi de trois victoires et d’une qualification en Coupe de la Ligue : Rennes soumettait ses supporters au régime de la douche écossaise. Battu à Saint-Etienne, il repartait pour une nouvelle série positive de trois victoires et d’une nouvelle qualification dans l’épreuve à élimination de la LFP. A cet instant de la compétition, les joueurs de Frédéric Antonetti avaient l’occasion de se mêler aux meilleurs du championnat. Il suffisait de vaincre le mal-classé haut-savoyard. Hélas, ils ne profitaient pas de l’opportunité. Une fois de plus, lorsqu’ils en ont l’opportunité, les Rennais passent à côté de leur sujet. Une situation décidément rédhibitoire si on en juge par plusieurs précédents.

 

Plus de trophée depuis 41 ans

 

Et pourtant, cette équipe présente de bien belles qualités et d’excellentes individualités. Aux Mavinga, Jebbour, Féret, M’Vila, Pitroïpa, Erding et autres Montaño, sont venus se greffer les Alessandrini, Diallo et Jean II Makoun. De quoi donner à l’ensemble les moyens de se hisser confortablement dans le premier tiers, voire le premier quart du classement. Or, Rennes est 8e… Par conséquent, il faudra encore trouver des arguments pour faire avancer un peu plus régulièrement cette belle mécanique. En attendant, la Coupe de la Ligue occupe les esprits rennais et le club breton espère bien passer ce tour et se rapprocher du Stade de France et d’un trophée qui mettrait fin à une période de disette qui dure depuis 1971, l’année de sa seconde victoire en Coupe de France. Il était pourtant parvenu en finale en 2009 mais c’est Guingamp qui s’était imposé, alors qu’en Coupe de la Ligue, son parcours le plus accompli, demi-finale, remonte à 2002. Souvent qualifié pour la Coupe de l’UEFA ou l’Europea Ligue, il n’y fait que de la figuration. Rennes, désormais, en a  assez de rester toujours à la porte…





Commentaires

Aucun événement